LHSB
Salut Buddy!

Bienvenue sur le forum de la LHSB!

On va avoir du gros fun!

Si tu as des questions informe toi à Petos!


LHSB

Ligue de Hockey Simulé Beauceron
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bob Mckenzie Analyste des Leafs Toronto Édition #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dg Yugi

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 14/10/2015

MessageSujet: Bob Mckenzie Analyste des Leafs Toronto Édition #4   Mer 28 Oct - 0:34


Analyse des cinq meilleurs prospects des Leafs par Bob Mckenzie



Bob Mckenzie, 27 octobre 2015 - Les camps d’entrainement sont commencés, les entraineurs et les directeurs généraux font tout en leur moyen pour mettre sur la glace les meilleurs joueurs possible pour rendre leur équipe dans la fameuse danse du printemps soit les séries éliminatoires. À Toronto, l’été fut des plus mouvementés, car comme il a été question une multitude de fois, la haute direction ainsi que le personnel d’entraineur a été renouvelé au complet et les attentes sont très élevé envers eux. Malgré le fait qu’on nous dit d’être patient, car le futur semble prometteur chez les Maple Leafs, ils devront tout de même offrir du meilleur hockey qu’à une certaine époque, car les promesses ont été faites en ce sens par toute l’organisation. À fin de mieux connaitre ce futur prometteur, je ferais un tour d’horizon des principaux jeunes joueurs de l’organisation ayant le plus de chance de percer l’alignement des Leafs cette saison ou encore d’ici quelques années. J’ai aussi eu le privilège de faire ce tour d’horizon avec le Dg Berthiaume et coach Babcok qui ont été fort utile pour mieux connaitre leur perception des futurs joueurs des Leafs.

L’espoir numéro un des Leafs est le joueur qui fait déjà couler beaucoup d’encre dans les journaux de la ville Reine. Il s’agit sans contre dit du joueur de centre et choix de première round (le 8em joueurs sélectionnés au total) l’an passé William Nylander. Le fils de Micheal Nylander impressionne beaucoup par une vitesse des plus explosives, car déjà son coup de patin équivaut à celui d’un joueur professionnel. Ce jeune joueur est tout un fabricant de jeu et ces mains ainsi que sa vision demeurent tout aussi phénoménales. On voit en lui un joueur de premier plan, cependant sont petit gabarit pourrait le rattraper et c’est ce qui a fait qu’il a reculé lors du dernier repêchage, mais il a le potentiel pour devenir le centre de premier trio des Leafs dans quelques saisons. « C’est le genre de joueur complet offensivement, le dernier que j’ai eu la chance d’entrainer aussi jeune et qui avait ce potentiel c’est nul autre que Pavel Datsyuk. Au camp, j’ai observé qu’il avait cependant les attraits d’un Nicklas Backstrom. Il s’agit d’un passeur exceptionnel avec une vision de jeu des plus hallucinantes. Je l’ai vu dans des situations de jeu où il repérait des coéquipiers avec une perfection comme on voit très rarement chez un jeune joueur. Nous avons un plan pour le faire évoluer, mais surtout pour qu’il puisse progresser et devenir le joueur que nous voulons et c’est pour cette raison que nous le ferons jouer là où il va pouvoir avoir beaucoup de temps de jeu et surtout là où il pourra s’acclimater le plus avec le style de jeu nord-américain, car cela diffère beaucoup du style que pratique les Européens. S’il venait qu’à jouer avec les Marlies se ne serait pas négatif pour lui, car les gens qui s’occupent des Marlies savent que nous le surveillerons et Hugo s’est engagé en début de mandat d’aller régulièrement visiter les joueurs et le personnel dans le club-école, et ce au minimum d’une fois par semaine en plus de rester en continuel contact avec les gens là-bas, car nous misons beaucoup sur notre jeunesse pour nous amener encore plus loin dans le futur et jusqu’à présent William représente un espoir de qualité pour nous ! Je ne peux pas dire pour le moment où William débutera la saison, mais comme nous avons dit à tous les joueurs quand ceux-ci nous prouveront qu’ils seront vraiment prêts nous trouverons des trous pour eux dans notre formation, car c’est à eux de nous montrer de quoi ils sont capables. Donc je terminerai en disant que la balle est dans son camp ! » Mike Babcok avait que des éloges à faire à Nylander qui a eu un camp d’entrainement des plus bénéfiques pour lui, mais malgré qu’il devrait commencer la saison avec les Marlies on s’attend quand même à ce que la formation lui donne un ou deux matchs hors-concours pour l’évaluer différemment et lui donner la chance de montrer l’étendue de son talent.

« Je suis prêt à jour dans la LHSB, je crois que j’ai travaillé très fort cet été pour être en mesure de prouver aux dirigeants que j’ai ma place. J’aime la ville et j’aime les partisans ! Je crois qu’avec ma vitesse je peux amener une nouvelle dynamique dans cette formation. Je suis heureux de voir que les dirigeants font autant de place aux jeunes et je vivrai avec la décision de Mike et Hugo, car je sais qu’ils feront tout pour que je m’améliore encore plus. » Les commentaires recueillis par Nylander à sa sortie de l’entrainement.

L’autre joueur à surveiller a lui aussi une famille d’ancien hockeyeur. Choix de première rounds et la 22em sélection du dernier repêchage Kasperi Kapanen est l’autre joueur d’impact que les Leafs espèrent voir grandement évoluer pour se faire une niche à Toronto. Kapanen est un allié droit souvent comparé au talentueux Kyle Okposo, mais Kapanen devra améliorer l’aspect défensif de son jeu. Cependant, nul ne doute du succès que pourra avoir le jeune homme à l’attaque comme redoutable passeur, mais aussi comme un marqueur qui n’a pas peur de foncer au filet. La rapidité du jeune Kapanen et son désir d’aller directement au filet pour tenter de marquer font de lui un joueur qui peut espérer avoir une longue et belle carrière. « Moi et Mike accrochons beaucoup sur son intensité et sa créativité en attaque. Kasperi a une façon particulière d’aller driver le net et de mettre beaucoup de pression sur les défenseurs adverses et il réussit le tout à merveille par une vitesse dans son jeu qui tout comme Nylander ressemble vraisemblablement au niveau de vitesse de la LHSB. J’ai vu beaucoup de joueurs passer dans cette ligue, mais pour connaitre du succès il faut vraiment que les joueurs aient la rapidité du jeu et je ne doute vraiment pas de cet aspect pour lui. Maintenant, il devra tout comme d’autres joueurs s’acclimater avec le style de jeu Nord-Américain, mais on sent chez lui un grand désir de performer et de devenir encore meilleur et je ne serais pas surpris de le voir causer certaines surprises d’ici la fin du camp. » Dg Berthiaume et même Babcok sont confiant de voir le jeune percer l’alignement d’ici peu, mais cependant je crois qu’il devra encore rehausser son jeu en défensive et être plus responsable dans sa zone pour espérer être constant à un autre niveau, mais cette décision appartient tout de même à l’organisation.

« Je suis privilégié de venir d’une famille de hockey, car les membres de ma famille ont été en mesure de me préparer mentalement pour ce camp, mais je dois avouer que l’organisation durant toute l’été a fait un travail de préparation physique avec nous qui était d’une très grande qualité. Mon père me disait qu’il avait rarement vu cela, j’aime le professionnalisme de l’équipe.» Kasperi Kapanen est le fils de Sami Kapanen qui a connu une belle carrière dans la LNH autrefois.

Le prochain joueur est l’allié gauche Brendan Leipsic. Il s’agit d’une certaine surprise, car ce joueur fut repêché 112em au total lors de son année de repêchage, mais s’il figure aussi bien aujourd’hui, c’est qu’il a continué sans cesse à se développer et aujourd’hui on voit certainement en lui un joueur capable de jouer sur les deux premiers trios d’une équipe du circuit Carrier. Leipsic a réellement des mains et une vision qui fait de lui un futur joueur de la LHSB. Durant les saisons dernières, il fut souvent utilisé lors de power-play et il est le genre de joueur en mesure de bien se positionner et de marquer une panoplie de buts. « Nous voyons en lui un joueur capable de bien s’intégrer avec William et Kasperi. Nous espérons que dans le futur ils seront capables de former une belle chimie. Ils ne sont pas très grands, mais ils ont définitivement du talent brut. Dans le cas de Brendan, il est l’exemple incarné de persévérance, car malgré un rang de repêchage moins avantageux, ce jeune homme a toujours su s’entrainer fort et élever son jeu pour passer aux prochains niveaux sans problème et c’est pour cette raison que je suis convaincu que nous le verrons avec le chandail des Leafs d’ici peu ! » Babcok est très confiant de voir un jour réunit ces trois joueurs, même s’il insiste pour dire qu’il ne veut mettre aucune pression sur des jeunes, car après tout il reste encore quelques étapes pour eux avant de devenir des joueurs réguliers dans la LHSB.

« Je donne mon maximum et j’ai suivi les conseils du staff d’entraineur, pour moi il est important de suivre leurs conseils. J’arrive ici avec ma détermination et je ferai tout pour prouver à l’organisation que ma place est ici.  Je sens le dynamisme de l’organisation et les vétérans sont très bons avec nous, je savoure chaque moment ! » Brendan Leipsic malgré un très bon camp devrait tout de même voir beaucoup de temps de glace avec les Marlies et son rôle dans l’équipe devrait être assez important, car ils auront réellement besoin de ce style de marqueur
.


Toute équipe se doit d’avoir une bonne relève défensivement, car après tout de nos jours avoir des défenseurs d’une grande qualité dans la LHSB est de plus en plus difficile. Le prochain joueur représente une certaine continuité en défensive, car il sera sur les traces des Bogosian, Hedman, Trouba. Ce choix de 1er round est la 25em sélection de son année de repêchage et il a tout pour devenir un défenseur de premier plan dans la hiérarchie des Leafs. Stuart Percy est souvent comparé à un Dan Hamhuis pour son style de jeu et les Leafs espèrent qu’il va continuer dans cette voie. « C’est le style de défenseur qui fait très peu d’erreurs dans sa zone et cet aspect de son jeu fait de lui un défenseur qui pourra connaitre une longue et belle carrière dans la ligue. De plus, je dois avouer que sa première passe est toujours ou presque impeccable. C’est un joueur très intelligent avec la rondelle et il sait où il s’en va. Les défenseurs ont souvent besoin de plus de temps pour bien se former, mais je crois que Stuart est prêt pour goûter à la grande ligue, maintenant c’est à lui montrer qu’il peut être constant. » Mike Babcok aime beaucoup ce jeune défenseur et on a vu plusieurs fois durant le camp l’entraineur aller donner de sage conseil à son jeune défenseur, et on voit que celui-ci veut beaucoup apprendre aussi, mais encore une fois je ne crois pas que celui-ci aura la place nécessaire cette année pour faire partie de l’équipe, mais en cas de blessé il pourrait certainement être rappelé rapidement.

« Je me sens en contrôle, ce n’est pas mon premier camp donc, je suis moins nerveux cette année. Cet été, je me suis entrainé très fort et mon coup de patin est encore plus explosif et je dois dire que maintenant je sais que je suis en mesure de jouer dans la grosse ligue. Je me rapporterai là où Mike et Hugo voudront que j’aille, mais je me sens vraiment prêt maintenant.» Les propos qu’on a recueilli auprès du jeune défenseur à sa sortie de l’entrainement ce matin.

Finalement, nous concluons le tout avec le jeune gardien Antoine Bibeau qui lui contrairement aux autres joueurs au camp ne se bat pas vraiment pour un poste dans la LHSB, mais plutôt pour devenir le gardien numéro un des Marlies. Bibeau a connu toute une explosion depuis les dernières années, mais celui-ci aura beaucoup de choses à prouver, car on m’indiquait dernièrement par des sources que les Leafs ne savent pas encore l’utilisation qu’ils feront de Bibeau, mais on m’indique que celui-ci devrait vêtir pour une rencontre au moins l’uniforme des Leafs durant les parties hors-concours. « Antoine est de plus en plus confiant et cela se voit très bien. Il est beaucoup plus mature qu’à une certaine époque et nous avons confiance qu’il pourra devenir un joueur clé de notre alignement avec les Marlies. Nous savons de quoi il est capable, mais il doit surtout nous montrer qu’il est plus mature et qu’il peut prendre de plus grande responsabilité. » Mike Babcok qui travail peu avec ces gardiens tenait quand même à préciser que celui-ci aura la chance de se prouver au camp.

« Je suis heureux d’être encore ici à Toronto. Je connais un bon camp et j’ai aimé aller avec les vétérans en retraite fermée, même si habituellement les gars y vont quand l’équipe est réellement formée, j’ai aimé l’idée d’y aller avant, car cela nous a permis de créer des liens et d’être très à l’aise dans le vestiaire avec tout le monde et pour nous les recrues c’est une belle opportunité de voir et de vivre avec des gars qui peuvent nous donner de précieux conseil. » Antoine Bibeau vit très bien son camp d’entrainement.

Bref, on peut maintenant dire que les Leafs sont dans une bonne position pour connaitre beaucoup de succès cette saison, mais les Marlies devraient eux aussi connaitre une bonne saison, car leur effectif aura beaucoup plus de mordant que durant les dernières années.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bob Mckenzie Analyste des Leafs Toronto Édition #4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toronto Maple Leafs.
» Line Up Saison
» Toronto Maple Leafs
» Toronto Maple Leafs
» Toronto Maple Leafs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LHSB :: LHSB :: Éditoriaux-
Sauter vers: